African Family Cultural Festival : Pour la promotion de la paix dans les familles et communautés

 Le dimanche 28 Avril 2019, s’est tenue à New York la première édition de African Family Cultural Festival. Ce festival culturel qui valorise la famille a été initiée par Universal Peace Federation (UPF) USA et African Diaspora Ambassadors for Peace. Selon le Dr Koné Drissa, président du comité d’organisation, cette journée vise à reconnaître et à célébrer l’importance de la cellule familiale ; elle est une occasion d’aider la famille à être meilleure.

 Pour rappel, Universal Peace Federation (UPF) est une organisation interreligieuse fondée en 2005 par le Rev. Sun Myung Moon et son épouse, Dr. Hak Ja Han Moon. Ils prônent le développement et encouragent les uns et les autres à œuvrer pour la paix en servant leurs communautés à travers les valeurs universelles de l’amour, de l’éducation et de la réconciliation au-delà des barrières sociales et religieuses. 

African Family Cultural Festival est aussi un moment de reconnaissance à l’endroit de certains africains vivant aux USA et qui ont fait preuve d’un engagement social, culturel, religieux etc.  En ce sens, au total douze (12) femmes et hommes de différents milieux socioprofessionnels et de divers pays africains ont été élevés au rang d’ambassadeurs pour la paix.  Tous ces nominés sont issus d’ONG et d’associations dont les actions d’aide sociale et de transformation positive des mentalités sont remarquables aux USA et en Afrique.

Parmi les différents nominés, on peut citer la Burkinabè Marceline Lynn Tenakoua Areyerehoue présidente de l’ONG « Femmes Sans Frontière ». « Je dédie cette distinction au peuple du Burkina Faso et je m’engage à faire de la paix mon cheval de bataille, » a – t – elle dit.

 La Côte d’Ivoire, le Benin, la Guinée, le Nigéria, le Sénégal, le Mali et le Burkina Faso sont entre autres les pays qui ont été représentés.  Ces Ambassadeurs pour la paix constituent un réseau mondial dont le principe fondateur est « Vivre pour le bien des autres ». Ils représentent la diversité de la famille humaine, professent les principes moraux universels et promeuvent la coopération au-delà de la religion, la race et la nationalité.

Cette rencontre de la culture et de la famille a connu la présence significative d’éminentes personnalités. Il s’agit du Dr Taj Hamad, vice-président MPF international, de Bagnamé Simpara, conseiller Mission permanente du Mali auprès des Nations Unies, et de son Excellence Annick Capet Bakou, consul général de la Côte d’Ivoire New York.

 Elle a été aussi ponctuée par des communications orales de médecins et de professeurs d’universités sur divers thèmes tels que l’éducation des enfants africains aux USA, les valeurs communautaires africaines et sur la famille comme école d’amour.  

Pour finir, tous les participants ont pris l’engagement commun à travers un toast d’amour de promouvoir la cellule familiale dans tous ses aspects.

Le Dr. Koné n’a pas manqué de saluer Khady Racidat Kone Diaby et Mamourou Cissé qui ont mis les petits plats dans les grands pour que cette fête soit belle.

Alain Bérenger OUEDRAOGO/Moustapha DIOUANE

Pour « The African Journal »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *