Aimer ou être amoureux.

Si vous voulez connaître la différence entre aimer et tomber amoureux, lisez ces quelques lignes pour en savoir plus.

Les professionnels de la relation marquent une réelle différence entre « aimer » et « être amoureux ». Beaucoup de couples ont confondu ces deux réalités et ont connu le divorce ou de rudes épreuves dans leurs foyers.

Être amoureux, c’est ressentir une émotion. C’est le cœur qui parle et cela se manifeste par le corps. Nous ressentons, comme le dit Ghislaine Meyer, une conseillère conjugale française, « de l’attirance, du désir, on aura envie de sourire, de rire, on ressentira de la chaleur et notre rythme cardiaque s’accélérera… ». Cette émotion est joyeuse, alors on se sent bien et plein d’énergie au côté de la personne aimée ou même en pensée. En ce moment, la vie est rose.

Psychologiquement, nous idéalisons la personne dont nous sommes amoureux et nous nous dévalorisons devant elle ; d’où l’expression « tomber amoureux ». Selon Didier Lauru, un spécialiste de la relation, « on descend quelques marches et on installe l’autre sur un piédestal. C’est l’estime de soi qui chute d’abord ». En ce moment, nous couvrons l’autre de toutes les qualités possibles.

Les caractéristiques de l’émotion sont bien claires. Nous ne choisissons pas une émotion ; les philosophes disent qu’on la subit, car elle est une passion.  En effet, le fait d’être amoureux nous envahit et parfois si subitement qu’il est difficile de l’expliquer. Nous en sommes si émerveillés que nous ne cherchons même pas d’explications. Nous voulons simplement en vivre à fond.

De surcroit, l’émotion ne dure pas. Elle est comme le vent qui passe. Tôt ou tard, nous reprenons nos sens et nous devenons conscients de la réalité. Celui dont nous sommes tombés amoureux n’est pas aussi parfait qu’on l’avait cru ; il ne nous satisfait pas entièrement, il a ses défauts parfois plus grands que les nôtres. C’est à cette étape que bien de couples tombent dans des problèmes relationnels.

Aimer, c’est décider et choisir d’aimer. La raison y joue un grand rôle et non le cœur uniquement. Devant la réalité, nous décidons et choisissons de cultiver la relation en étant créatif pour donner un nouveau souffle à la relation. Cela exige des efforts, du temps, de la responsabilité, du discernement etc. pour s’engager dans la relation et lui donner une raison d’être. Dès lors, les conjoints créent leur vie à deux à partir des éléments dont ils disposent : qualités, défauts, joies et peines, etc. C’est pourquoi aucun couple ne ressemble à un autre. Le véritable amour relève du sentiment ; en ce sens, il peut durer malgré les épreuves. Alors, chaque conjoint recherche le bien de l’autre, l’aide à cultiver ses qualités et à atteindre ses objectifs d’épanouissement

C’est cela le don de soi à l’autre qui lui offre l’occasion de devenir par moi, avec moi, et grâce à moi le type idéal de femme et d’homme qu’il est appelé à devenir. Ainsi, l’amour promeut l’autre. Le général De Gaulle l’exprime bien à travers une phrase célèbre :« A ma femme sans laquelle je n’aurai jamais été ce que je suis ».

Réussir sa relation de couple, c’est savoir appréhender le cœur et la raison ; car le cœur a ses raisons que la raison ignore et vice versa.

Wendlassida A. Bérenger Ouédraogo

Certified Relationship Coach. Family Life and Chastity Educator.  Author

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *