Assemblée générale de la section CDP des USA à New York : « La crise au CDP est une crise passagère, » selon les premiers responsables.

Le Congrès pour la Démocratie et le Progrès ( CDP) section des Etats – Unis a tenu une assemblée générale le dimanche 30 juin 2019 à Harlem et placée sous le thème « Apport de la diaspora pour une victoire sûre aux élections présidentielles de 2020 ». Il a été aussi question de la mise en place de la sous-section CDP de New York et de dépistage volontaire de l’ hépatite B.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, les militants ont entonné l’hymne du parti au poing levé et au cri de « victoire CDP. »

Hamza Ouédraogo, secrétaire général de la section CDP a annoncé les couleurs dès les premiers instants : « Il ne faut pas prêter attention à ce qui se passe dans les médias sociaux, » a t – il déclaré. Il faisait ainsi allusion aux différentes tractions au sein du parti avec la candidature en solo de Kadré Désiré Ouédraogo et l’annulation récente du congrès, et même la création d’un nouveau parti qui s’appellerait Convention Nationale pour le Progrès ( CNP).

« La crise au CDP est une crise passagère, » dira Hamza. Et d’ajouter : « Jusqu’à présent le CDP n’a pas de candidat et il choisira son candidat au temps opportun. » Marcel Yameogo, secrétaire chargé des structures à l’extérieur du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) aux USA a embouché la même trompette en disant que « tout va bien ’au sein du parti. » et de poursuivre : « il y a des tendances mais il n’y a pas à s’inquiéter. » Pour lui, cela fait partie du jeu démocratique. Lorsque nous lui avons demandé  s’il maintient toujours sa candidature pour la course à  l’élection présidentielle ( Marcel avait annoncé à travers les colonnes d’un journal Américain sa candidature pour l’élection présidentielle de 2020), il s’enflamme disant que le journal en question est un journal de l’Université qu’il aurait fréquentée, et que le journaliste en question était son étudiant qu’il encadrait et qu’il n’a jamais annoncé  sa candidature  pour être candidat ni  aux USA ni au Burkina Faso.

Après une brève lecture des statuts et règlements intérieur, on a procédé à la mise en place de la sous-section du CDP de New York qui est désormais dirigée par Monsieur Prosper Kinda a qui Monsieur Hamza a dit de considérer les statuts et règlements intérieurs comme étant sa Bible ou son Coran. Des paroles qui ne sont pas tombées dans les oreilles d’un sourd. Monsieur Prosper dit qu’il doit travailler avec les autres à enraciner le parti à New York, et ramener les militants à la maison. Il dit qu’il veut le soutien de tout le monde. « Une seule main ne peut pas ramasser la farine ; sans vous je ne pourrai pas accomplir la mission qui m’a été assignée, » a t – il déclaré.

Invité à la cérémonie, Ben Gaston Sawadogo, délégué CSBE tout comme Hamza et Marcel, a invité les uns et les autres à se munir des documents de votation sinon ils ne pourront pas voter.

Une invite qui vaut son pesant d’or quand on sait qu’il y a environ 800 personnes inscrites pour recevoir les pièces de votation dans tous les Etats – Unis après le passage de deux équipes aux USA. Pourtant pour qu’il ait un bureau de vote dans une circonscription, il faut 500 inscrits.

Un dépistage volontaire et gratuit sur l’hépatite B a eu lieu après la cérémonie.

Bazona Barnabé Bado

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *