Assemblée Générale de l’Union de la Diaspora Burkinabè des Etats – Unis d’Amérique : « On va y arriver avec toute l’équipe, » selon la nouvelle secrétaire générale

L’Union de la Diaspora Burkinabè des Etats – Unis d’Amerique ( UDB – USA )  a tenu le 3 juillet 2022 son assemblée générale dans le Bronx pour faire le bilan des deux années écoulées  et de procéder à l’élection d’un nouveau secrétaire général.

Outre les membres de l’UDB – USA,  qui ont fait le déplacement, le bureau exécutif a également invité  des associations sœurs pour prendre part à  ladite assemblée générale.

Au presidium étaient :  Daouda  Zeguime le premier  secrétaire général sortant,  Ida  Raissa  Rapademnaba secrétaire aux finances sortante  et   Yannick Wendyam Ibraham le deuxième secrétaire général adjoint sortant,  tous membres du bureau exécutif.  C’est à eux que l’honneur  est revenu de présenter le bilan des deux années qu’ils ont eu à passer à la tête de l’Union.

Monique  D. Kabré

Pour eux,  les actions menées ont permis d’engranger d’énormes acquis. Au total, une quarantaine d’activités ont été menées. Des formations, des conférences en passant par la mobilisation autour des activités de l’union, l’acquisition des chaises, la confection et la mise en ligne du site web, sont entre autres des acquis dont l’union s’enorgueillit. Parlant du bilan financier, la secrétaire aux finances dira que les ressources financières émanent essentiellement des cotisations et des dons. Le bureau sortant dira que   même si ces cotisations et dons ne sont pas à la hauteur des attentes, l’Union ne s’est pas endettée.

Le presidium

 Mais l’arbre ne doit pas cacher la foret car selon le bureau exécutif sortant ,il y a eu aussi des insuffisances telles que l’insuffisances des ressources financières et le non payement des cotisations mensuelles. Raison pour laquelle il a fait des recommandations pour  que le bureau entrant puisse s’en servir. Au nombre de ses recommandations figurent entre autres la formation des membres, l’installation et l’opérationnalisation des points focaux étatiques. Et tout ceci s’inscrit dans la dynamique de la vision globale de l’UDP qui est de « bâtir une union crédible dynamique et utile pour la communauté Burkinabè aux USA. » Une vision qui s’étend sur une durée de dix ans.

Vue partielle des membres

Au terme des échanges, on a procédé à l’élection de la nouvelle secrétaire générale de l’UDP. Et c’est Monique Delwende Kaboré qui a été élue. La responsabilité lui revient de designer dans les jours à venir les autres membres du bureau exécutif.

« je suis honorée et je remercie et félicite le bureau sortant car ils ont fait un gros travail, » a déclaré Monique  D. Kaboré qui est la toute première femme à prendre les rennes de l’Union. «  j’ai vu que les femmes ne s’intéressent pas au leadership, je veux interpeller mes sœurs que nous avons des idées à faire valoir… »  Consciente de l’immense tache a elle confiée, elle dira « qu’on va y arriver avec toute l’équipe. »

Dr. Boukary Sawadogo recevant son attestation

Les uns et les autres ont pris la parole , qui pour poser des questions, qui pour apporter des contributions. Pour Emmanuelle Neya parrain de l’Union, l’UDB est sans conteste « la pierre angulaire au niveau des USA. » Le docteur Boukary Sawadogo estime que l’Union doit approcher le politique. Il a renvoyé les membres à se ressourcer sur la conférence qu’il avait donnée il y a quatre ans quand l’Union a été portée sur les fonts baptismaux.

Pour boucler le tout, des certificats de reconnaissance ont été remis à plusieurs personnes.

Bazona Barnabé  Bado

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.