Burkina Faso : découverte de 2 nouveaux corps des 8 mineurs disparus

Les dépouilles de deux des huit mineurs pris au piège depuis le 16 avril dans une mine de zinc au Burkina Faso ont été retrouvés. Cette découverte porte à 6, le nombre de cadavres déjà répertoriés.

Les quatre premiers ayant été découverts la semaine dernière. Deux mineurs manquent désormais toujours à l’appel.

Les huit mineurs, un Tanzanien, un Zambien et six Burkinabés, travaillaient à une profondeur de plus de 500 m. Ils se sont retrouvés coincés dans la galerie après des inondations provoquées par des pluies diluviennes.

Leurs familles sont depuis sous le choc et attendent des explications sur les causes de ce drame.

Elles ont porté “plainte contre X” pour “tentative d’homicide involontaire”, “mise en danger de la vie d’autrui” et “non-assistance à personne en danger”.

Traveli, la compagnie canadienne qui exploite la mine de Perkoa, à 100 kilomètres à l’Ouest de Ouagadougou et le gouvernement burkinabé disent de leur côté avoir ouvert une enquête confiée à des experts internationaux.

“Nous avons fait venir des experts du monde entier. Nous avons des gens d’Australie, d’Afrique du Sud, du Canada”, a déclaré Ricus Grimbeek, PDG de Trevali Mines Corporation.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.