Célébrons nos mères de familles

Alors que le monde entier célèbre la « Mère », Bérenger Ouédraogo nous invite à rendre un réel hommage à nos mères.

La fête des Mères est une fête annuelle célébrée en l’honneur des mères. Elle trouve son origine dans la Grèce Antique. Durant le Printemps, mois de la fertilité, on organisait des cérémonies en l’honneur de Rhéa (ou Cybèle), la déesse de la maternité et la mère des dieux, notamment celle de Zeus.

Les Romains ont célébré jusqu’au IVe siècle les mères de famille (les Matraliae, du latin mater qui veut dire mère) lors d’une fête religieuse, les Matronalia, qui marquaient le premier jour du printemps.

Les premiers chrétiens ont d’abord vénéré la Vierge Marie en assimilant les cultes des déesses païennes grecques et romaines. Ils ont beaucoup contribué à développer la fête des mères. L’on peut comprendre pourquoi elle a lieu un dimanche.

Au XVe siècle, les Anglais fêtaient le Mothering Sunday, d’abord au début du Carême puis le quatrième dimanche du carême. Le Mothering Sunday célébrait « la mère église » et par extension les mères. En 1908, les États-Unis développent la fête des mères moderne telle qu’on la fête de nos jours, en instaurant le Mother’s Day en souvenir de la mère de l’institutrice Anna Jarvis qui a souhaité un jour dédié aux mères.  En France, c’est surtout à compter de 1950 que fut instaurée une date de la fête des mères de manière officielle. 

Le sens de la fête

La fête des mères rend un hommage officiel à toutes les mères de familles. En Europe, comme en Amérique, on invite la mère et la grand-mère au restaurant et on leur offre des fleurs.

Les enfants offrent des cadeaux à leur mère : gâteaux, fleurs ou objets confectionnés à l’école ou à la maison. Cette fête est également célébrée par les adultes pour honorer leur mère et leurs épouses.

Posez des actions concrètes.

C’est l’occasion d’être inventif pour célébrer de façon particulière nos mamans. Célébrer, c’est honorer ; honorer, c’est magnifier ; magnifier, c’est rendre grand ; rendre grand, c’est lui donner de l’espace et de l’importance. Laissons notre amour filial se faire créatif. De ce fait, n’attendons pas un jour particulier, une fois l’an pour rendre hommage à nos mères. Un bonjour, un merci, un encouragement, une reconnaissance de tout ce qu’elles font pour nous, un cadeau, un coup de fil, une écoute attentive, une présence etc. sont autant d’actions pour honorer nos mamans tous les jours. Elles sont des membres actifs de la famille quel que soit leurs talents ou leurs limites. 

Toi qui me lis, que feras-tu pour ta mère ou ton épouse-mère ?

 

Wendlassida A. Bérenger Ouédraogo               

Page Facebook: ephata coaching

Certified Relationship Coach. Family Life and Chastity Educator.  Author.

 

.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *