Coopération Ouagadougou-Pékin :  Roch Marc Kaboré pour une solution chinoise

By : Wend-Tin Basile SAM

Le Président du Faso est en visite d’État à Beijing depuis ce jeudi 30 août 2018.  Accompagné d’une forte délégation ministérielle et de journalistes, Roch Marc Christian Kaboré prendra également part à Pékin, aux côtés des chefs d’Etat et de gouvernement africain, au 3ème Sommet du forum sur la coopération sino-africaine.

Cette visite d’Etat du président du Faso fait suite à une invitation de son homologue chinois Xi Jinping. Une invitation qui parque la reprise des relations diplomatiques entre les deux pays le 26 mai dernier. Ouagadougou à travers cette visite du Président du Faso en Chine, tourne donc définitivement la page Taipei, pour désormais mettre l’accent sur l’axe Pékin-Ouagadougou.


Les autorités burkinabè ont à profit ce voyage pour des visites d’entreprises et des signatures d’accord pour accélérer la mise en œuvre du programme présidentielle qui jusque-là patine. Dans un accord cadre général signé en Burkina et la Chine populaire, il est prévu une enveloppe d’une valeur de près de 100 milliards de FCFA pour le Burkina Faso dans une période d’environ 3 ans. Une enveloppe qui selon le ministre des affaires étrangères, Alpha Barry, servira entre autres à la construction d’un hôpital de référence à Bobo-Dioulasso (capitale économique), à la rénovation de l’hôpital de Koudougou, mais aussi à l’équipement de l’hôpital de Tengandego, un hôpital qui avait été construit sur financement de la Chine Taïwan. A côté de ces accords à en croire Alpha Barry, un mémorandum sur l’agriculture et un accord économique, commercial et technique qui fixe la coopération en les deux pays ont également été paraphés.  

La délégation burkinabè à l’issue d’une séance de travail avec les responsables de Chiba Road and Bridge Corporation (CRBC) ont signé un accord de financement, pour le bitumage de l’axe Banfora-Sidéradougou-Gaoua, sans compter le financement de l’autoroute Ouagadougou frontière de la Côte d’Ivoire qui avoisine 700 milliards de FCFA. Le chef de l’État burkinabè et sa délégation se sont rendus au siège de la China Development Bank, et au sortir de la visite de cette institution, Roch Marc Kaboré a dit attendre beaucoup de cette banque, qui est prête à appuyer son pays dans des domaines prioritaires comme le développement du capital humain, l’eau et l’agriculture. De son avis, « de bonnes perspectives se dessinent » entre le Burkina Faso et la Chine. Roch Kaboré n’a pas manqué de rassurer son homologue chinois Xi Jinping, que c’est en toute souveraineté que son pays a décidé de renouer avec la Chine. Une page s’est donc tournée avec une Chine, et une nouvelle s’ouvre avec une autre.

 

 

One Reply to “Coopération Ouagadougou-Pékin :  Roch Marc Kaboré pour une solution chinoise”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *