Coronavirus au Burkina Faso : Un pasteur infecté , la foi des chrétiens mise à rude épreuve

La foi de plus d’un chrétien notamment les chrétiens dits évangéliques au Burkina Faso, a été mise à rude épreuve avec l’infection d’un célèbre pasteur et son épouse du coronavirus ou covid – 19 .  La mauvaise nouvelle a fait couler beaucoup d’encre et de salive. C’est surtout dans les media sociaux qu’elle a créé le buzz alors qu’une multitude invoquait Dieu pour leur prompte guérison, certaines langues se sont déliées   jusqu’à   faire des commentaires des plus saugrenus. Pauvres de nous !

Le Dr. pasteur Mamadou Karambiri et son épouse Hortense, c’est d’eux qu’il s’agit, après avoir  pris part à Mulhouse en France du 17 au 24 février 2020 à une rencontre qui a rassemblé plus de 2000 personnes,  rentrent   au Burkina Faso où  ils découvrent après des tests réalisés, qu’ils ont été malheureusement infectés par le coronavirus. Le couple chrétien  « se porte bien » actuellement selon le communiqué émis par le Conseil d’Administration du Centre International d’Evangélisation ( CIE) .

La nouvelle de leur infection par le virus d’abord comme une rumeur, a été rapidement relayée au travers des réseaux sociaux et ensuite confirmée par le communiqué sus cité. Ça serait passé inaperçu si le couple Karambiri était des chrétiens lambda. On dit généralement que quand le chien mord un fou, ça n’est pas une nouvelle ; mais lorsque le chien mord un président, cette nouvelle prend la « une » des journaux.

Si d’aucuns ont perçu l’infection du couple Karambiri comme étant quelque chose de normal qui puisse arriver à n’importe quelle personne qui se retrouve dans un mauvais endroit au mauvais moment, certaines personnes et surtout venant du milieu chrétien ont vite fait de jeter la pierre en se focalisant sur des versets bibliques utilisés hors de leur contexte. Je ne suis pas un théologien, ni un pasteur, je ne suis absolument rien. Cependant,  je peux affirmer sans me tromper qu’il n’y a aucun passage biblique qui dit clairement qu’un pasteur ne tombe pas malade.   

Bien au contraire, il y a des passages bibliques qui indiquent que des hommes de Dieu ont été malades et que certains sont restés malades jusqu’à ce qu’ils rejoignent le ciel.

Je m’en vais donc vous raconter l’histoire d’un homme de Dieu appelé apôtre Paul.   Ce Paul-là,  a  contribué avant sa conversion à Christ, à la persécution des chrétiens. Un jour, selon l’histoire, sur la route de Damas alors qu’il partait comme à l’accoutumée pour persécuter les chrétiens, Dieu lui apparut d’une façon extraordinaire. Une apparition qui lui a valu une repentance et une conversion. Le Dieu de grâce qui n’a pas tenu compte de tout le mal que Paul a eu à faire, lui a confié une mission : celle d’aller prêcher la bonne nouvelle.

La suite de l’histoire tirée de la bible nous apprend que Paul était devenu missionnaire et allait de pays en pays pour prêcher l’évangile, et prier pour les malades qui recouvraient leur santé . Il est écrit que même les mouchoirs de Paul guérissaient les malades.  

Ironie du sort,  Paul lui-même était malade. Il a dit qu’il a prié à plusieurs reprises pour que Dieu le guérisse de ce mal qu’il a qualifié de « écharde » dans son corps. A ce sujet Paul écrit : « Trois fois j’ai supplié le Seigneur de l’éloigner ( la maladie) de moi, et il m’a dit : Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse… »

Je ne sais pas si le pasteur Karambiri est plus grand que l’apôtre Paul. Je ne pense pas non plus qu’il soit un extraterrestre qui est vacciné contre les maux qui existent sur la terre. J’ose respectueusement croire qu’il est un simple homme comme toi et moi. La seule différence est qu’il a reçu une grâce ( une faveur imméritée) de Dieu qui lui a confié une mission : celle de gagner les âmes, de prêcher l’évangile et de prier pour les malades.

Le corona virus est un virus sans frontière (VSF) qui ne fait exception de personne. Le ministre de la communication brésilien après avoir visité la Maison Blanche aux Etats – Unis la contracté . Le ministre français de la culture la contracté . Un haut dignitaire Iranien a été infecté et a malheureusement succombé. Des chrétiens par le monde ont été infectés. J’ai suivi sur la chaîne de télévision « France 24 » le témoignage d’un chrétien en France,  qui a été infecté lui et les membres de sa famille. Sur la chaîne de télévision  « CNN » j’ai suivi également le témoignage d’un autre chrétien qui dirige une chorale dans l’État de la Géorgie aux Etats – Unis et qui a été également infecté . Je m’adresse aux chrétiens c’est pourquoi mes exemples sont focalisés sur eux. Sinon bien d’autres personnes de toutes les confessions religieuses ont été infectées. Personne n’est à l’abri.

Jean Baptiste a été envoyé par Dieu pour préparer la venue du Seigneur Jésus Christ. Un jour étant dans le jourdain et voyant venir à lui Jésus Christ, il déclarait : « Voici l’agneau de Dieu qui ôte le péché du monde. » Et il baptisa Jésus. Etant en prison et coincé entre les quatre murs, et en attendant ce moment fatidique d’une décapitation certaine, et dans l’espoir que le sauveur Jésus interviendra pour le sauver des mains de ses bourreaux, Jean envoya dans ces moments les plus difficiles ses disciples demander à Jésus si c’était bien lui qui devrait venir sauver l’humanité.

La réponse de Jésus est simple et peut être révoltant : « Allez annoncer à Jean ce que vous entendez et voyez : Les aveugles recouvrent la vue, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent et la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres. » En d’autres termes Jésus disait que c’était bien lui.

Quelques jours plus tard, Jean fut décapité et sa tête mise dans un plat. Jésus n’a pas toutefois empêché que la tête de Jean soit coupée alors qu’il pouvait le faire. «  Heureux celui pour qui je ne serai pas une occasion de chute ! » a tout simplement conclut Jésus.

Oui Dieu pouvait protéger le couple Karambiri et bien d’autres chrétiens qui sont infectés. C’est lui qui sait pourquoi il ne l’a pas fait de la même manière qu’il n’a pas intervenu pour empêcher que Jean qu’il a envoyé pour préparer le chemin du Seigneur soit décapité.«  Car mes pensées ne sont pas vos pensées et vos voies ne sont pas mes voies, » dit l’Eternel.  

Bazona Barnabé Bado

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *