Des défis de la tâche éducative des Parents.

L’éducation des enfants passe entre autres par la santé  émotionnelle des parents. C’est ce que nous apprend Bérenger Ouédraogo.

La majorité des parents ont conscience de leur responsabilité et chacun souhaite offrir un avenir meilleur à ses enfants. Toutefois, ce désir noble se heurte à des défis immenses auxquels font face les parents eux-mêmes.

Le premier défi est le passage à un nouveau mode d’éducation. L’éducation dite traditionnelle qui consiste à commander ne fonctionne plus ; dans ce schéma, l’enfant est perçu comme un objet maniable qui reçoit ce qu’on veut lui offrir ; les parents le modèlent à leur guise. Ce type d’éducation semble poser plus de heurts que du plaisir. Pour rendre plus simple la tâche éducative des parents, les experts préconisent de voir en enfant un sujet rempli de potentiel, de désirs, de résistances et de volonté. Beaucoup de parents perdent leurs repères devant ce passage à une éducation où l’on interagit avec l’enfant.

Pour ce faire, il est important de connaître le développement psychosocial spécifique de l’enfant, et de maîtriser l’environnement dans lequel il vit aujourd’hui, par exemple les nouvelles technologies, l’influence des pairs et le manque de disponibilité des parents. Il faut également comprendre les besoins de l’enfant, ses fragilités et ses forces, ses bouleversements quotidiens, les modes de communication et d’obéissance etc. Ainsi, l’éducation ne consiste plus seulement à porter la veste du connaisseur pour instruire, mais aussi à coacher, c’est-à-dire accompagner l’enfant dans ses processus d’apprentissages.

Le second défi est celui de la santé émotionnelle des parents. ​J’ai constaté que lorsque certains parents voient leurs enfants s’opposer ou résister à leurs décisions, ils s’énervent rapidement et deviennent désagréables. Cela prouve un problème de gestion personnelle de ses émotions. Or, la vie avec les enfants est surtout une question de relation. Comment peut-on entretenir une saine relation avec les enfants si on a une mauvaise relation avec soi-même au regard de la gestion de ses propres émotions ? D’où la nécessité pour les parents de renforcer leur propre développement personnel.

Pour plus d’uns, la clé de l’éducation n’est pas dans les connaissances et les moyens de le faire. Ils ont déjà appris beaucoup de choses sur l’éducation et ses techniques ; mais, ils ont oublié de, comme le souligne un coach parental français,  « se tourner vers soi,  de se centrer, de se regarder, de s’accueillir, de s’accepter, de prendre soin de soi, de s’aimer». Des parents gagneront à reconnaître et à accepter leur faiblesse et leur ignorance, puis à en chercher les solutions ; d’autres feront mieux de se pardonner à eux-mêmes pour les tortures qu’ils se sont causés et celles infligées à leurs enfants ; d’autres enfin s’épanouiront s’ils acceptaient de guérir de leur orgueil pour retourner à l’école de la parentalité. C’est une cure émotionnelle profonde et nécessaire.

Sans relever ces deux défis, les relations avec les enfants resteront toujours difficiles.  Développer sa santé émotionnelle, spirituelle et mentale est alors important pour réussir une éducation positive des enfants. Accepter de marcher humblement puis de grandir avec ses enfants est également un autre volet.

A tous les parents et aux futurs parents, je traduis mes encouragements ; je vous invite à continuer à apprendre de votre métier d’éducateurs, explorer le vaste trésor de la psychologie de l’enfant, enfin, renforcer la communauté de vie qu’est la famille. Vous contribuez à donner à l’humanité des femmes et des hommes de grandeur.

 

Wendlassida A. Bérenger Ouédraogo

Certified Relationship Coach. Family Life and Chastity Educator.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *