Des pistes pour un choix judicieux de son conjoint ou de sa conjointe.

By : Wendlassida A. Bérenger Ouédraogo

Bérenger Ouédraogo nous propose aujourd’hui des pistes pour agreablement faire le choix de l’homme ou la femme de sa vie

                              

           Régler les difficultés de choisir

Très souvent, les difficultés de choisir viennent du fait que l’on n’a pas un idéal de vie clair. Les objectifs de vie ne sont pas toujours clarifiés si bien que l’on ne sait pas quel type de conjoint me conviendrait. Cela est un réel problème de développement personnel. Alors, on se laisse envahir facilement par les émotions et les coups de foudre où les désirs charnels deviennent multiples et incontrôlés. Dans ce contexte de pleins sentiments, on oublie  quelles peuvent être les motivat

ions profondes d’un choix de conjoint. Il est donc important de se construire un idéal de vie clair. Qui suis-je ? Où vais-je ? Quelle est ma vision ? La réponse à ces questions va favoriser l’établissement des critères de choix.

                         Faire attention à l’homogamie:

L’homogamie est la tendance à choisir son conjoint dans le même milieu social ou très proche (milieu social, géographique, professionnel, religieux,culturel etc). En exemples, des instituteurs ou des agents de la santé vivant dans la même localité ou le même poste se marient ; on recherche parfois des conjoints du même village ou de la même réalité culturelle.

L’homogamie n’est  pas mauvaise en soi. Certes, elle peut faciliter le choix. Toutefois, l’on doit y faire attention ; elle pourrait nous faire croire que nous allons réussir notre mariage si je parle la même langue que mon conjoint, si je suis du même village que lui etc. elle pourrait aussi nous limiter dans nos possibilités de choix, puis nous bander les yeux par rapport à d’autres opportunités.

                       Déterminer ses raisons de choisir.

On a toujours des raisons qui nous poussent vers le mariage. Sans ces raisons, tout peut s’embrouiller en cours de route avec les événements divers de la vie et la multiplicité de propositions d’hommes et de femmes. Les raisons profondes de choix constituent une bonne feuille de route. C’est un bon repère.

Des questions semblables peuvent vous aider à formuler vos raisons profondes : quelle est ma vision du mariage? Quels sont mes objectifs et ceux de mon futur couple ? Quels sont mes  critères aujourd’hui? Quelle est  la première motivation pour me mettre en couple ? Quelles sont les missions matrimoniales qui nous sont assignées par mon groupe social ou religieux ?

Il faut toujours vous repositionner par rapport à votre vision. Vos rêves et vos aspirations donnent la force et le courage d’envisager une possibilité de la vie et du mariage. La vision est plus une direction qu’une destination.

Ces pistes vous offrent une boussole à partir de laquelle vous pouvez vous orienter et même retrouver des forces de relèvement quand vient l’échec. Ces critères et ces objectifs ne doivent pas être rigides au risque de réduire votre regard et vos chances.

Wendlassida A. Bérenger Ouédraogo

Family Life and Chastity Educator

Certified Relationship Coach.  Author.

Ecole de la famille « Ephata »

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *