Deux jumelles américaines dénoncent le racisme dans le milieu médical

Deux jumelles médecins se battent aux Etats-Unis contre les préjugés racistes dans le milieu médical. Leurs initiatives au sein de l’Institute for Antiracism in Medicine ont déjà permis de faire bouger les lignes.

Elles sont inséparables dans la vie comme dans leurs combats. Brittani James et Brandi Jackson, docteurs et jumelles dénoncent le racisme dans le milieu médical américain. Pour faire entendre leur voix, les deux femmes originaires de Twinsburg, dans l’Ohio animent un podcast et ont fondé surtout The Institute for Antiracism in Medicine.

“Il y a des disparités raciales énormes, profondes dans les résultats de santé, et nous croyons que le système de la médecine et le racisme perpétuent ces disparités.__”Nous appelons à réinterpréter de manière radicale le mode de fonctionnement du système de santé dans ce pays”, demande Dr Brittani James.

Sa soeur, Dr Brandi Jackson, est également déterminée à faire bouger les lignes et pousser les mentalités à changer : ” il y a des centaines et des milliers de Noirs talentueux et brillants qui n’ont jamais eu l’occasion de s’asseoir là où nous sommes assis, qui à chaque fois se heurtent à des obstacles et des barrières. Nous avons ici l’occasion de nommer les maux de la médecine et de faire réellement quelque chose à ce sujet.”

L’AMA ciblée

Les deux jumelles ont notamment ciblé l’AMA, l’American Medical Association, et son influente revue qui a assuré dans un tweet qu’“aucun médecin n’est raciste, alors comment peut-il y avoir un racisme structurel dans le domaine de la santé ?”

L’Institut des deux soeurs a lancé une pétition en réponse à ce message, exigeant que la revue diversifie son équipe éditoriale majoritairement blanche et veille à ce que les recherches médicales relatives à la race et au racisme soient désormais publiées.

“Il faut en effet démanteler toutes les façons dont le racisme, le suprémacisme blanc et d’autres formes d’exclusion sont ancrés dans toutes nos institutions”, confirme Dr David Ansellvice-président de l’équité en matière de santé communautaire au à Chicago“Mais il n’y a pas que l’AMA, mais aussi nos hôpitaux, nos cliniques, notre éducation médicale et autres. C’est un dur combat mais les Dr Jackson et James sont déterminées à l’incarner.”

Face à la pression, l’AMA a été contrainte de revoir sa position. Le plus grand groupe de médecins du pays a publié cette semaine un plan global visant à démanteler le racisme structurel dans ses propres rangs et au sein de l’establishment médical américain. Les dirigeants du groupe ont déclaré que les inégalités en matière de santé mises en évidence par la pandémie, la brutalité policière et les récents crimes raciaux ont donné un sentiment d’urgence à cet effort.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *