Discours du Président de l’Association des Burkinabés au Nebraska, U.S.A au sujet du covid – 19

Chers Compatriotes, Mesdames et messieurs,

Communauté burkinabé vivant au Nebraska,

Je m’adresse à vous dans un contexte particulier où le monde entier fait face à une pandémie provoquée par le coronavirus. Cette pandémie ne fait que prendre de l’ampleur en causant plus d’un million de morts mettant en scène de nombreuses familles en souffrance. À l’heure où je vous parle, notre pays hôte, les États-Unis, est l’épicentre de cette pandémie endeuillant des milliers de familles. Je profite pour saluer la mémoire de tous ces disparus et souhaite un prompt rétablissement aux personnes infectées par le virus. 

Chers Compatriotes,

Cette crise sanitaire n’épargne personne et comme vous le savez cette situation nous concerne directement. Notre Etat le Nebraska est aussi concerné avec aux 279 cas dont 6 morts à la date du 3 Avril 2020. A notre connaissance, au moment où je vous parle, aucun Burkinabé vivant au Nebraska n’a été testé positif.  J’ai une pensée profonde pour nos compatriotes vivant dans les autres Etats et plus particulièrement ceux de l’Etat de New York ou certains de nos compatriotes ont été tests positifs. Aussi, ma pensée va à l’endroit de notre très chère patrie le Burkina Faso qui est également affecté par le COVID-19 faisant des centaines de cas confirmés et des morts. Je saisi encore cette occasion pour saluer la mémoire de tous ces disparus et  souhaiter prompte rétablissement a tous les malades.

Chers Compatriotes,

La situation est très inquiétante et préoccupante à l’égard de l’évolution du nombre de contamination aux États-Unis et particulièrement au Nebraska. Cette maladie suscite des peurs et des angoisses. Mais je voudrais vous rassurer que nous ne devions pas céder à la panique. Nous devons plutôt redoubler de courage et faire montre d’endurance quant à l’application des mesures préventives. Appliquons-nous au respect strict des mesures de préventions instituées par les autorités sanitaires du Nebraska. Faisons l’effort de nous protéger ainsi que nos proches en observant les règles de distance sociale et de confinement comme on le dit en anglais «STAY HOME». Ne sortons que si c’est nécessaire et protégeons-nous durant tout le temps que nous allons passer dehors. Si d’aventure vous pensez avoir les symptômes du coronavirus, appliquez les règles du confinement et consultez immédiatement votre médecin. Je sais que chacun de nous pourrait ressentir l’impact socio-économique de cette crise sanitaire. Je pense à:

  • ceux qui ont perdu leur emploi parce que leur entreprise a fermé,
  • ceux qui doivent arrêter de travailler pour rester à la maison avec leurs enfants à cause de la fermeture des écoles et des garderies,
  • ceux qui ont leur entreprise qui fonctionne maintenant au ralenti ou qui sont obligés de fermer. Et j’en passe.

Chers Compatriotes, Mesdames et messieurs,

C’est le moment pour nous de renforcer notre solidarité entre frères et sœurs pour qu’ensemble nous puissions traverser cette pandémie de façon sereine. Pour répondre aux effets de cette pandémie et dans l’optique d’apporter de l’assistance à notre communauté vivant au Nebraska, le bureau de l’ABN a décidé de mettre en place un Comité de Surveillance COVID-19. Ce comité aura pour rôle d’assurer le suivi sanitaire, social et économique des membres de notre communauté qui seront affectés directement ou indirectement par cette maladie. Le comité est composé de personnes volontaires issues de notre communauté ayant des compétences dans le domaine de la santé, du social et de l’économie. Le protocole d’intervention dudit comité de surveillance vous sera présenté en détails dans les jours à venir. Le bureau a aussi décidé d’utiliser 50% du budget de la caisse de l’Association pour contribuer à l’accompagnement des personnes qui seront touchés par le COVID-19. Le comité de surveillance aura la charge d’évaluer les besoins prioritaires de ces personnes pour un soutien adéquat. 

J’invite ainsi tous nos compatriotes qui seront affectés directement ou indirectement par le COVID-19 à se signaler auprès du comité de surveillance ou auprès du bureau de l’ABN. Comme note finale, je voudrais encore vous exhorter à respecter l’ensemble des mesures édictées par les autorités sanitaires pour vous protéger et protéger vos proches. Chers frères et sœurs, j’ai la pleine conviction que nous viendrons à bout de cette pandémie dans la solidarité, l’union et la discipline.

L’union fait notre force!

Que Dieu bénisse notre Communauté!!!

Que Dieu bénisse les Etats Unis!!!

Que Dieu bénisse le Burkina Faso!!!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *