La Communauté Catholique Burkinabè  de New York fête ses 15  ans sous le signe de la continuation

By :  Bazona Barnabé  Bado et Moustapha Diaoune

La Communauté Catholique Burkinabè  de New York ( CCB NY)  a célébré son quinzième anniversaire le dimanche 21 Octobre 2018 dans l’Église Saint Marc l’Evangéliste où des centaines de fidèles chrétiens sont venus pour la circonstance.  A cette occasion, une messe d’action de grâce a été dite et l’honneur est revenu à l’abbé  Blaise Bicaba de faire l’homélie.

Après la lecture de la Parole de Dieu dans les livres de Esaïe, Hébreux, et Marc, l’Abbe Bicaba, le sourire aux lèvres, et habillé dans sa robe bleue de prêtre, avec à ses côtés, les autres prêtres, s’est adressé aux fidèles chrétiens en leur demandant d’abord de demander pardon à Dieu, parce que dit – il « nous n’avons pas toujours été dociles. »

Faisant référence à l’anniversaire de la CCB NY,  il dira que quinze ans c’est l’année des turbulences pour le jeune homme ou la jeune fille qui commence à s’affirmer, et  c’est à cet âge-là que les parents doivent être vigilants.

S’appuyant sur la parole de Dieu, il parlera de la croix du Christ et de la responsabilité dans l’église.

Il dira que la croix de Christ, c’est la victoire et la gloire. « Le Christ c’est sur la croix qu’il s’est glorifié, » a – il dit.

Parlant de la responsabilité dans l’Eglise, il dira que « si on vous confie une responsabilité à l’église, c’est pour être au service des autres. » Et d’ajouter avec un peu plus d’humour : « ce n’est pas la cravate sur le ventre. » Il a aussi précisé que Jésus a dit qu’il était venu pour servir et non pour être servi.

Il n’a pas aussi manqué l’occasion d’appeler à l’unité, à l’amour du prochain. « L’autorité n’est pas là pour diviser ou régner, » dit – il. Mais il a aussi appelé les fidèles chrétiens à demeurer fermes face aux épreuves car selon lui, « l’épreuve peut être un tremplin pour aller de l’avant. »

Répondant à la question sur un différend qu’il aurait eu avec un autre prête, l’abbé Bicaba n’a pas voulu aller en profondeur. Il a tout simplement dit : « Je ne peux rien dire, je n’ai pas de problème. »

Le curé de l’Église Saint Marc l’Évangéliste Jean – Pierre Kapumet Tambwe, a tenu à remercier l’abbé Bicaba. « Nous avons été nourris de ses enseignements, bénédictions et conseils, » dit – il.  Et d’ajouter : « C’est à nous de porter les fruits spirituels, et c’est l’unité. » Il a en outre fait une promesse : « Les portes sont toujours ouvertes à chaque fois que vous venez faire votre mission. »

Le président du comité d’organisation de la CCB, Monsieur Albert Bationo, par ailleurs premier président et l’un des membres fondateurs, a aussi pris la parole pour souhaiter bon anniversaire à tous et a toutes. Il a dit que c’est à l’âge de quinze ans que la bataille commence. « Nous sommes de nouvelles recrues, nous continuerons la bataille, » a t – il précisé.

Autour de la table à manger, Il a tenu aussi à faire la genèse de la CCB NY  depuis sa création en 2003 jusqu’à ce jour. Des certificats de reconnaissance ont été remis aux diffèrent présidents, et un certificat d’honneur a été décerné à l’abbé Bicaba. L’abbé Jean Pierre a été gratifié d’un certificat de reconnaissance. 

 

 

 

 

   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *