La communauté du Fouta aux USA : Un bel exemple de solidarité face au covid – 19

128 720 dollars soit plus de 77 232 000 FCA, c’est la somme que la communauté du Fouta aux USA organisée sous le label « Fouta covid – 19, » a pu collecter afin de venir en aide aux familles qui ont perdu leurs proches du fait du covid -19.   

L’ organisation est née au lendemain de la crise pandémique du covid – 19 et s’est fixé comme objectif d’aider les familles éplorées à enterrer les corps de ceux qui ont été victimes de la maladie. Ceux qui ont eu cette idée géniale n’est autre que des Guinéens du Fouta.

« Notre communauté a été touchée et il était de notre devoir de créer un fonds de solidarité pour venir en aide aux familles qui ont perdu leurs proches, » a déclaré Mamadou Oury Diallo de la commission pilotage.

Tout comme les autres communautés , la communauté guinéenne notamment celle du Fouta a été durement éprouvée par le covid – 19.  Vingt-huit (28) Guinéens du Fouta ont perdu la vie selon les initiateurs du « Fouta covid – 19. » Comment faire pour enterrer dignement les corps,  était  l’une des préoccupations majeures de la jeune organisation. Il fallait donc agir vite .

C’est ainsi que l’organisation a pris son bâton de pèlerin et la suite on le sait : elle a pu réunir une importante somme d’argent pour le bonheur de toute une communauté.

 A ce jour, 8187 dollars soit plus de 4 912 000 FCFA ont été dépensés ou mieux alloués aux différentes familles pour l’enterrement des corps. «  Les préfectures prennent 50% des charges pour les factures, et nous leur offrons 50%, » a expliqué Abdourahamane Diallo de la commission relation avec l’Etat.

Il faudra noter que la collecte des fonds a été effectuée auprès de 300 donateurs dont entre autres la Mosquée de Fouta dans le Bronx et celle de Brooklyn, les préfectures au nombre de 10, les sous-préfectures au nombre de 49, les groupements féminins au nombre de 40, plus de 200 particuliers et familles, sans oublier la participation des sages, des religieux et celle de la jeunesse.

Les initiateurs affirment qu’ aucune ambassade n’a apporté une contribution quelconque.

« Nous sommes éparpillés dans le monde, » soutient Mamadou Oury Diallo pour qui les communautés de Fouta au Canada et en Europe ont aussi apporté leur pierre à l’édifice.

Outre les enterrements, « Fouta covid – 19 » est entrain de distribuer 10 000 masques. 277 familles ont été enregistrées et plus de 250 familles ont déjà reçu des masques. L’organisation distribue également de la nourriture. A ce jour plus de 240 cartons de nourriture ont été distribués.

« Fouta Covid – 19 nous a permis de revaloriser la solidarité africaine ; il faut l’engagement de la communauté vis-à-vis de leurs proches, » dira Oumou Salamata Keita de la commission communication.

Les initiateurs du « Fouta Covid – 19 » ont également élargi leurs prérogatives pour être un maillon essentiel entre la communauté et l’Etat. C’est ainsi que l’organisation aide la communauté à remplir les dossiers relatifs à l’aide financière ( 900 dollars)  que l’Etat de New York alloué aux familles qui ont perdu leurs proches pour les enterrements, les dossiers liés au chômage, et ceux relatifs au partenariat entre l’Etat de New York et les différents restaurants de la place. En effet, l’Etat de New York en partenariat avec les restaurants, offre gratuitement de la nourriture aux plus démunis.

Pour ce qui concerne les informations liées au logement, l’Etat de New York a déjà dit qu’un bailleur n’a le droit d’expulser une personne en ce temps de covid – 19 si cette dernière ne peut honorer les frais du loyer. «  Nous relayons ces informations à la communauté, » dira Abdourahamane Diallo.

« Fouta covid – 19 » dispose encore dans ses caisses plus de 118 000 dollars soit plus de 70 800 000 FCA. Les initiateurs pensent déjà à l’acquisition d’une morgue. Pour Mamadou Diallo, c’est une idée qui a germé mais aucune décision n’est encore prise. «  On va décider après avoir consulté la communauté, » a – t – il dit.

Les initiateurs ont donc promis une gestion saine des finances.

Pour Oumou Salamata Keita, il y a eu un engouement autour du programme. «  Nous avons réussi à faire face aux difficultés, et nous remercions tous ceux et celles qui ont compatis à la douleur de ceux qui ont perdu leurs proches, et qui ont contribué financièrement et moralement. »

 Bazona Barnabé Bado

One Reply to “La communauté du Fouta aux USA : Un bel exemple de solidarité face au covid – 19”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *