La médiation familiale, outil d’amélioration des relations familiales

Qu’est ce que c’est que la médiation pro ? Bérenger  Ouédraogo nous en parle à travers cet article.

De façon générale, pour régler un conflit dans notre société d’aujourd’hui, on fait appel à un juge ; on a à faire au procès, à la règle et au droit. Le langage courant en dit long : allons à la justice ou appelons  la police ou la gendarmerie, etc. Les parties en conflit se remettent donc au jugement et à la décision d’un tiers ; celui-ci, par le verdict, donne raison à l’un ou à l’autre et dicte la conduite à tenir.

Nous avons été témoin de plusieurs règlements de conflits ou tensions. Nous remarquons ceci: Certains conflits dits avoir été réglés par le Droit deviennent sources de brisures relationnelles ; des hommes ne se parlent plus ; sous d’autres cieux, des pratiques occultes ou des attaques physiques sont faites même à l’encontre du juge pour manifester des ras-le-bol.

Bref, ce n’est pas  toujours  apaisement.

Il existe une voie alternative de résolution de conflits pouvant maintenir le relationnel  pour que l’aigreur, l’amertume, la haine  et le regret ne survivent pas au conflit. A travers le coaching, nous avons accompagné des gens à trouver eux-mêmes leur voie personnelle, à se fixer des objectifs, à passer à l’action et à acquérir de l’autonomie. Pourquoi n’en ferions-nous pas autant en temps de tensions interpersonnelles et familiales? Nous avons trouvé dans la médiation professionnelle (qui se distingue de l’intervention d’amis, de voisins etc.) un cheminement adéquat à cet état d’esprit : valoriser l’humain et recréer la relation.

La médiation pro suggère qu’il existe une autre voie possible qui privilégie le traitement amiable, la discussion et la négociation. Elle est un outil ou plutôt,  un processus, un mode amiable de règlement des conflits où les intéressés sont les acteurs créatifs d’une nouvelle relation. Appliquer à la famille, la médiation pro instaure la discussion et la négociation, diminue les effets négatifs du conflit sur la famille, valorise les rapports humains et le lien familial etc.

En Afrique ou dans d’autres continents, les relations conjugales vont au-delà des relations entre deux personnes (monsieur et madame) ; c’est la relation de deux familles au moins.  Améliorer les relations familiales pour prévenir les crises et amoindrir les conséquences néfastes des crises seraient un investissement heureux permettant aux conjoints, aux familles et à la société entière de reprendre un nouveau départ dans un équilibre psychologique, affectif, relationnel, humain pour tous (enfants et parents). Toute la société y gagne.

La médiation familiale est au service des familles en vue de restaurer ou de préserver les liens familiaux ou de prévenir les conséquences d’une éventuelle dissociation du groupe familial. Elle fait office d’accompagnement des familles au moment de leurs crises diverses qui peuvent être des temps d’interrogations, de remise en question, de conflits ouverts. Son rôle, de façon concrète, est d’accompagner les familles pour favoriser la reprise du dialogue intrafamilial en cas de difficultés ou de séparation ; accompagner les parents dans la résolution des difficultés, accueillir des couples ayant des problèmes de relation, de communication et de violence.

Une condition est nécessaire à la réussite de la médiation pro : chaque partie doit renoncer à trouver son bonheur dans le malheur de l’autre. L’amélioration des relations familiales repose donc sur la bonne foi des médiés  et leur désir ardent à négocier. Si les médiés n’ont aucune confiance dans la médiation, s’ils ne reconnaissent pas leur dommage et  ne sont pas prêts à la réparation, il n’y a pas de médiation favorable aux relations familiales.

Wendlassida A. Bérenger Ouédraogo

Certified Relationship Coach. Family Life and Chastity Educator.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *