La Mort de Mouctar Diallo : Les  communautés Africaines demandent  justice

By :  Bazona Barnabé  Bado et Moustapha Diaoune

 

Les communautés Africaines avec à  leur côté d’autres organisations se sont assemblées le 13 juin dernier dans le Bronx ( New York)  pour demander que justice soit rendue non seulement à Mouctar Diallo, mais aussi à Leo Clarke.

Diallo 21, a été percuté  et tué  le 7 Novembre 2017 par un camion ramassant des ordures et appartenant à Sanitation Salvage et pour laquelle il travaillait . La compagnie ( Sanitation Salvage ) a essayé de cacher la vérité concernant la mort de Diallo.

Clarke, 72, a aussi été percuté  alors qu’il traversait une rue. Il marchait à l’aide d’une canne.

“ Le message que nous voulons envoyer c’est de mettre l’accent sur le cas Mouctar Diallo, d’exprimer notre indignation et de demander que Sanitation Salvage soit rendue responsable pour sa mort, » a dit Mohammed Mardah of African Advisory Council.

 

Diallo était un immigré  venu de la Guinée Conakry et travaillait au comptant  pour le compte de la compagnie Sanitation Salvage. Il était considéré comme une tierce personne et travaillait la nuit.

Le 7 Novembre 2017 le camion à  ordures qui était conduit by Sean Spence, percuta et tua Diallo sur –  le champ.

Spence a essayé  de cacher la vérité au sujet de la mort de Diallo racontant à la police que Diallo «  était un inconnu qui de façon inexplicable sauta sur la place assise du conducteur,  perdit contrôle et fut percuté. » La nouvelle de sa mort occupa la une des journaux. «  Un sans-abri casse – cou », écrivait le journal Daily News.

C’était du mensonge : «  Nous devons nous tenir debout et combattre ça » a dit Mamadou Macka Bah, Président de l’Association des Guinéens.

 

 «  Il faut qu’on arrête  ces choses  et qu’on protège nos populations qui travaillent dur, » dit – il en espérant  que les autorités politiques feront quelque chose.

La vérité est que les communautés Africaines se sont rassemblées  et demandent que justice soit rendue et que Sanitation Salvage soit rendu responsable. « Nous envoyons un message à  Sanitation Salvage et aux autorités que nos vies ont de la valeur et que le conducteur soit châtié ; arrêtez de nous traiter comme des ordures, » a dit Amaha Kassa, Executive Director of “ African Communities Together. »

 

 

Le message concerne aussi Clarke. « Diallo et Clarke étaient tous deux immigrants, » a dit Georges Miranda, Président of Teamsters Joint Council 16. ” Ils méritent justice ».

Mentionnant la mort de Diallo et Clarke, Wanda Salama , de l’organisation « Mothers On The Move » envoie un message au maire  Bill de Blasio . « Si tu veux Vision Zero, tient responsable Sanitation Salvage.

Alors qu’ils espèrent que justice sera rendue, les communautés Africaines ont entonné ensemble l’hymne : « Le peuple uni, nous ne serons jamais vaincus. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *