L’Association des Lebous d’Amérique distribue des vêtements à la communauté : Une aubaine en ce temps de froid d’hiver.

L’Association des Lebous d’Amérique en partenariat avec l’Association des Sénégalais d’Amérique comme à son accoutumée,  a fait encore œuvre utile le dimanche 2 Février 2020 en distribuant des vêtements non pas seulement à la communauté africaine de New York  mais également à tous ceux qui sont dans le besoin. Une initiative   que les uns et les autres ont salué et qui vient à point nommé en ce temps de froid d’hiver.

 A noter que cette initiative a été rendue possible avec le concours de ICNA Relief une organisation non gouvernementale qui apporte du secours et de réconfort à tous ceux qui sont victimes des calamités naturelles et autres.

« Nous sommes une organisation musulmane mais nous aidons tous ceux qui sont dans le besoin, » a déclaré Shalbir Gul l’un des représentants de ICNA Relief. Et d’ajouter : « Si Dieu nous donne, nous donnons en retour. »

Le président de l’association des Lebous d’Amérique El hadj Mouhamed Diagne, a exprimé toute sa satisfaction et sa reconnaissance et a dit que ce don est pour toute la communauté. Même son de cloche pour la vice-présidente Mme Adama Gueye Ndiaye qui a précisé que cela fait la cinquième fois que l’association vole au secours de la communauté. Fatou Ndiaye trésorière de l’association a dit un grand merci au donateur et a ajouté que l’association n’a jamais dérogé à la règle,  c’est-à-dire pourvoir aux besoins de ses membres mais aussi de toute la communauté africaine et au – delà.

« Ce don est pour tout le monde, nous sommes là pour tout le monde, » dira le président de l’Association des Sénégalais d’Amérique. Pour Ambroise Ngandé chargé des affaires sociales de African Advisory Council,  c’est en travaillant coude à coude, main dans la main que nous pouvons réussir. « C’est ensemble que nous serons forts, » a – t – il précisé.

Dans tous les cas, une annonce a été faite sur les antennes des radios communautaires et locales pour que tous ceux ou celles, petits ou grands qui sont dans le besoin d’habits viennent s’en procurer.

Bazona Barnabé Bado et Mustapha Diaoune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *