Le Franc CFA: La France part et reste, la Banque de France garantira la convertibilité Eco-Euro

A l’issue du Conseil des ministres, le mercredi 20 mai 2020 à Paris, le Chef de l’Etat français, Emmanuel Macron, a acté la fin du Franc CFA après 75 ans d’existence, synonyme d’une nouvelle ère dans les relations franco-africaines qui sera marquée par la naissance officielle de l’Eco.

L’annonce a été faite par la porte-parole du gouvernement français, Sibeth N’diaye.

Cette décision met également fin à la présence des administrateurs français au sein du Conseil d’administration de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), donnant ainsi la plénitude de la gestion de l’Eco aux membres de la zone ouest du CFA.

En outre, le compte d’opération, crispation de tous les débats sur le FCFA, disparaît officiellement.

La décision du gouvernement français met fin à la centralisation des réserves de changes des Etats de l’Afrique francophone de l’Ouest auprès du Trésor public français, conformément à l’accord conclu fin décembre 2019 entre la France et les Etats de l’UEMOA.

50% des avoirs des pays de l’UEMOA étaient versés systématiquement sur le compte d’opérations logé au Trésor public français. Désormais, la BCEAO aura en totalité dans ses caisses les devises générées par les flux commerciaux des Etats de l’UEMOA qui avaient en partage le FCFA.

L’Eco est le nom du projet de monnaie unique des 15 pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Selon l’accord de décembre 2019 entre l’UEMOA et la France, il aura une parité fixe avec l’Euro.

Cependant, la Banque de France restera le garant de la convertibilité de cette nouvelle monnaie avec l’Euro.

CICG

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *