Le style parental et ses répercussions sur les résultats de l’enfant

Quel type de père ou de mère êtes – vous ? Tel père tel fils, dit – on. A travers ces lignes vous découvrirez quel genre de père ou de mère vous êtes et quel impact cela a sur vos enfants.

Le style parental est un concept de la psychologie ; c’est l’ensemble des conduites et méthodes que les parents utilisent pour élever leurs enfants et qui influencent les résultats de l’enfant. On peut le voir à travers les pratiques et attitudes quotidiennes d’un parent envers son enfant pour le guider et l’encadrer dans son développement.

Diana Baumrind est le pionnier de la recherche dans le domaine des styles parentaux. Elle est une juive, psychologue clinicienne et développementale née en 1927 à New York. Elle a classé les parents selon quatre styles dont chacun a un impact notoire sur le développement de l’enfant:

  • Autoritaire : Le parent autoritaire modèle,  contrôle l’enfant selon à une norme de conduite absolue. C’est ce qu’il pense et dit qui est de mise. Il n’ouvre pas de dialogues avec son enfant car il estime que celui-ci est tenu au seul respect des ordres donnés. C’est pourquoi, il prêche l’obéissance comme une vertu ; il utilise les punitions pour sanctionner les désobéissances et prévenir d’éventuels écarts de conduites.

Les enfants élevés par des parents autoritaires sont anxieux, réservés, peu spontanés et souvent éloignés de l’alcoolisme et de la délinquance à cause de la peur d’être réprimandés.

  • Démocratique : le parent démocratique favorise l’échange verbal, explique à l’enfant le bien-fondé et les valeurs des règles et de la discipline. En cas de désobéissance, l’enfant doit s’expliquer. L’enfant est respecté dans ses intérêts, ses qualités et son potentiel. L’autodiscipline est prônée comme une valeur et la base du succès.

Les enfants élevés par des parents démocratiques sont alertes, ouverts, confiants en eux-mêmes, sociables, et ont une bonne estime de soi et une conscience forte de leurs capacités.

  • Permissif ou indulgent : Le parent permissif est indulgent et laxiste. Il est faible devant les caprices  et les humeurs de l’enfant. C’est l’enfant roi qui dicte ses règles au parent selon ses volontés. Le parent devient simplement un pourvoyeur de biens au service de l’enfant à qui il obéit.

Les enfants élevés par des parents permissifs sont égoïstes et défient l’autorité quand leurs désirs sont remis en cause ; manquent de persévérance dans l’effort et sont enclin à la violence et la délinquance.

  • Désengagé, distant ou négligeant : le parent désengagé est indifférent à tout ce que l’enfant fait ou devient.  Il laisse l’enfant se débattre tout seul pour réussir au risque de connaître des expériences douloureuses.

Les enfants élevés par des parents désengagés ont généralement les plus mauvais résultats car ayant manqués de cadre pour orienter leurs choix et décisions.

 

Wendlassida A. Bérenger Ouédraogo

Certified Relationship Coach. Family Life and Chastity Educator.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *