Les quinze (15) caractéristiques de l’amour.

L’amour a quinze caractéristiques que Bérenger Ouédraogo à aller dénicher dans l’un des livres saints. Alors que l’on venait de fêter la Saint Valentin avec toutes ces promesses d’amour dans le vrai comme dans le faux, cet écrit nous donne de méditer sur le vrai sens de l’amour.

En ce jour 15 Février 2019, au lendemain de la Saint Valentin, j’ai voulu encore comprendre l’amour. Beaucoup d’auteur l’ont chanté, des hommes et des femmes l’ont vécu ; certains y ont trouvé la joie et le bonheur, d’autres la peine et l’amertume. Je me souviens des chansons de ces auteurs classiques célèbres.  Edith Piaf avec son hymne à l’amour écrit en 1948 ; Sir Paul et les Beatles « All ya need is love… it’s easy » ; Bruno Pelletier « Aime…c’est la loi de la Bible, le rêve encore possible d’un univers où tous les hommes seraient des frères…moi je te dis aime…c’est la seule vraie raison de vivre…le plus dur des chemins à suivre… » ; Gilles Vigneault « Qu’il est difficile d’aimer…qu’il est difficile ! »

Je me suis aussi rappelé un beau texte de la Sainte Bible que tous les sages de l’histoire ont médité d’une certaine manière. Ce merveilleux texte a été surnommé « l’hymne à l’amour. » Il se trouve dans une des lettres de l’apôtre Saint Paul aux Corinthiens (1 Corinthiens chapitre 13). Selon Fritz Westphal, ce peintre et illustrateur germano-danois, passait de longues heures à méditer sur l’amour ; pour lui, il s’agit d’un amour qui n’est pas un sentiment ou une émotion, mais un chemin sur lequel Dieu nous place. Il renchérit que l’amour, ce n’est pas un problème général ; le problème de l’amour, c’est moi, c’est toi.

Saint Paul nous donne les caractéristiques de l’amour. Il nous montre que “l’Amour” est un verbe, sa valeur se trouve dans ses actions. L’amour est même présenté presque comme une personne, une personne active qui agit d’une manière ou une autre. Si chacun considérait l’amour d’abord au niveau personnel, ses implications pour la vie de chaque couple, dans les mariages, dans les familles, au travail, etc. seraient énormes. Le véritable amour commence par soi-même. Tous ceux qui ne s’aiment pas ou qui ont connu des blessures de l’amour ont de la peine à aimer les autres. Il faut d’abord se guérir, s’aimer soi-même, se vouloir du bien pour pouvoir partager ce bien avec les autres. Sinon, c’est son venin et son amertume que l’on déversait sur les autres.

Voici donc les caractéristiques de l’amour selon Saint Paul. Je les médite et les garde présentes dans mon esprit ; elles deviennent alors des repères dans mes relations avec les autres et soutiennent mon développement personnel quotidien :

« L’amour prend patience ; l’amour rend service ; l’amour ne jalouse pas ; il ne se vante pas, ne se gonfle pas d’orgueil ; il ne fait rien d’inconvenant ; il ne cherche pas son intérêt ; il ne s’emporte pas ; il n’entretient pas de rancune ; il ne se réjouit pas de ce qui est injuste, mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai ; il supporte tout, il fait confiance en tout, il espère tout, il endure tout. »

Wendlassida A. Bérenger Ouédraogo

Certified Relationship Coach. Family Life and Chastity Educator.  Author

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *