Les travailleurs reprennent du service à New York ce lundi après plus de 2 mois de pause

Le lundi 8 juin 2020, les cinq arrondissements entameront enfin la première phase de réouverture par suite de la pandémie. Environ 400 000 New-Yorkais reçoivent le signal de retourner au travail dans divers métiers qui ont été suspendus ou sévèrement restreints pendant des semaines.

Mais personne ne devrait s’attendre à trouver la ville de New York qui existait avant que le premier cas de la COVID-19 ne soit détecté le 1er mars 2020. Il y aura de nombreuses restrictions, à la fois à l’intérieur et à l’extérieur des services, conçues pour protéger les travailleurs, les employeurs et les clients contre toute infection potentielle par la maladie.

Le MTA sera également de retour vers un service régulier lundi, selon la présidente par intérim de New York City Transit, Sarah Feinberg. Le service de métro et d’autobus a été réduit fin mars après une baisse de 90% de sa clientèle ; le MTA avait mis en œuvre un plan modifié de «services essentiels» pour garder les travailleurs essentiels à travers la ville.

Alors que le métro et le bus reviendront régulièrement en ligne, le MTA continuera de fermer le système de transit pour la désinfection pendant la nuit jusqu’à nouvel ordre, a déclaré vendredi Feinberg. Le programme de services alternatifs pour les travailleurs essentiels se poursuivra pendant la nuit.

Dans cet esprit, voici les principaux secteurs de l’économie de New York qui rouvriront lundi, et comment cela vous affectera:

Construction

Le bruit longtemps perdu des marteaux-piqueurs frappant le béton reprendra dans le cadre de la phase 1, l’équipement de construction, la finition du bâtiment, les fondations, la structure et les entrepreneurs extérieurs du bâtiment étant autorisés à reprendre le travail.

Les types de projets qui reprendront comprennent la construction non urgente d’autoroutes, de ponts et de rues (les travaux d’urgence ont été autorisés pendant la PAUSE de New York), le lotissement des terrains, la construction de bâtiments non résidentiels, la construction de bâtiments résidentiels et la construction de réseaux de services publics.

Mais tous les travailleurs devront se distancier socialement et porter des masques faciaux au travail pour empêcher la propagation possible de la COVID-19.  D’autres règlements obligatoires sur les chantiers de construction comprennent la limitation du nombre de travailleurs dans les zones confinées; partage limité de l’équipement; nettoyage et désinfection quotidiens réguliers des chantiers; et l’établissement des postes de gel antibactérien.

Usines et commerce

Les machines commenceront à bourdonner dans les usines et les entrepôts de la ville avec la reprise de la fabrication et du commerce en gros dans les domaines suivants à partir de lundi: vêtements, produits informatiques et électroniques, matériel d’éclairage électrique, métaux fabriqués, meubles et produits connexes, cuir et produits connexes , machines, produits minéraux non métalliques, papier, produits du pétrole et du charbon, produits en plastique et en caoutchouc, impression et supports connexes, textiles et bois.

Comme pour la construction, le nombre de travailleurs pouvant se rassembler dans un certain espace sera limité. Les travailleurs devront porter des masques faciaux. Les rencontres en personne seront limitées; les événements tels que les conférences téléphoniques doivent avoir lieu dans des zones bien ventilées.

Chaque entreprise doit désigner des lieux de dépôt / ramassage pour limiter les contacts et la flânerie. Les employeurs doivent fournir des masques gratuits à leurs travailleurs et établir des postes d’hygiène. Il y aura également des limites en ce qui concerne le partage d’équipement.

Vente en détail

Une litanie de détaillants non essentiels sera également autorisée à lever les portes de leurs activités de brique et de mortier – mais ce ne sera pas comme d’habitude pour les employés et les clients.

Les détaillants qui rouvriront en juin incluent les magasins de vêtements, les établissements de vente directe, les magasins d’électronique / électroménagers, les magasins de vente par correspondance et électroniques, les magasins de meubles et d’accessoires de maison, les fleuristes, les magasins de marchandises diverses, les magasins de santé et de soins personnels, les bijoux / bagages / cuir. magasins, magasins de matériel / fournitures de jardin et de pelouse, magasins de fournitures de bureau / papeterie / cadeaux, magasins de marchandises d’occasion, magasins de chaussures, détaillants d’articles de sport, magasins de loisirs, magasins d’instruments de musique, librairies et autres détaillants divers.

Toutes les ventes de personne en personne doivent se faire par le biais d’un couloir ou à partir d’une   station de commande . La navigation dans les magasins est interdite aux clients; en d’autres termes, vous devrez appeler pour votre commande ou la placer en ligne à l’avance. Les détaillants peuvent employer beaucoup de travailleurs pour la station de ramassage.

Le personnel du magasin doit porter des masques faciaux en tout temps et être séparés de six pieds, ou séparés par des cloisons en plexiglas s’il est impossible de respecter cette limite de distanciation sociale. Les clients qui ramassent des articles doivent se tenir dans une file d’attente avec des marquages désignés pour les garder tous séparés par 6 pieds.

Comme pour les fabricants, les détaillants doivent mettre en place des zones de ramassage / dépôt désignées pour les livraisons et limiter les rassemblements en personne.

Qu’est-ce qui n’est pas ouvert?

Il restera de nombreuses industries à New York qui ne s’ouvriront pas lundi, mais il y a de l’espoir qu’elles s’ouvriront bientôt dans le cadre de la phase 2. Aucun calendrier n’est fixé quant à la deuxième phase de réouverture, mais cela pourrait arriver dès juillet – à condition qu’il n’y ait pas de pic soudain dans les cas de la COVID-19.

Cinq régions de l’État de New York sont déjà en phase 2. Les entreprises qui rouvriraient au cours de cette phase seront les bureaux réguliers, les courtiers immobiliers, les concessionnaires automobiles, les salons de coiffure, la réparation et le nettoyage en détail / en location, la restauration en plein air et la gestion des bâtiments commerciaux. .

Mais la ville de New York vient de décoller, et nous espérons que nous nous rapprocherons de la normalité à partir de lundi.

Hamed Ouédraogo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *