L’été  à  New York, entre faire de l’argent et se réjouir

By : Bazona Barnabé Bado

Après l’hiver avec son froid glacial, les New Yorkais retrouvent l’été avec son temps chaud et humide. C’est aussi une occasion de gagner de l’argent de plusieurs façons.

Les gens se font de l’argent aux coins et aux abords des rues. En général ceux qui vendent des marchandises aux abords des rues sont des commerçant des huiles parfumées ou de vendeurs d’habits. Durant l’été la chaleur qui est une denrée rare en hiver est une opportunité pour les jeunes sans emploi de vendre de l’eau glacée dans les rues qui sont beaucoup fréquentées . Certaines femmes qui n’ont pas de boulot et de vieilles personnes vendent dans les coins des rues, de l’eau fraîche, des jus, du soda, de la crème glacée, des fruits. 

une vieille maman qui vend des jus

Certains hommes avec des petites camionnettes occupent certains coins des rues pour vendre des fruits et légumes.

Ces business de la rue marchent bien pour les vendeurs qui vendent des produits bon marché. La même pomme que vous achetez pour 50 cents dans la rue vous coûtera un dollar dans un magasin. Ce qui fait que de gens préfèrent acheter des fruits et légumes dans les rues que dans les magasins en été.

Une photo prise lors de Barbecue organisé par l’Association des Gourounsi des USA. Jouer fait partie des réjouissances.

Les communautés ne sont pas aussi en reste. Elles organisent dans les différents espace verts des barbecues ( grillades) pour célébrer l’été. 

Ici on vend des fruits et légumes

Les New Yorkais ont seulement 3 mois pour profiter de ce beau temps. Quand l’été s’en ira avec son soleil et son temps plus chaud, les vendeurs de rue spontanés disparaîtront, et nous accueillerons de nouveau l’hiver avec sa neige, sa pluie et surtout son froid rigide qui forcera les New Yorkais à porter des manteaux et autres vêtements chauds. Pour l’instant, certains New-Yorkais, en particulier les femmes, apprécient ces vêtements très courts qui sonnent avec agression sexuelle.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *