L’opération spéciale de renouvellement des passeports a débuté aux USA

L’opération spéciale de renouvellement des passeports et des cartes nationales d’identité Burkinabè a débuté la semaine dernière aux Etats – Unis où deux équipes ont été dépêchées pour la circonstance. Il y avait une équipe qui est passée à Houston et Nebraska et une autre qui devrait couvrir Washington et New York.

 

Nous avons pu rencontrer l’équipe de New York dirigée par Dabiré Der Laurent et composée de Kéré Ousmane du service des passeports, de Yerbanga Didier de l’Office nationale d’identification et de Sawadogo Jean également de l’office nationale d’identification. Et ce, pour prendre le pouls de la situation.

« Il y avait une telle affluence » si bien que l’équipe qui devrait se rendre à New York et à Washington s’est vue obligée d’ajouter New Jersey et Philadelphie dans leur programme a dit Mr Dabiré. Et d’ajouter : « En une semaine, nous avons enregistré en tout près de 500 demandes de passeports et 200 demandes de cartes nationales d’identité Burkinabè (CNIB). »

Dans le souci de donner immédiatement satisfaction à tous ceux qui venaient demander les documents, l’équipe était obligée selon Mr Dabiré de faire recours à certains compatriotes sur place pour leur prêter main forte.

L’enrôlement se faisait soit sur ordinateur soit sur papier. Pour établir un passeport il fallait débourser 100 dollars pour ceux qui détiennent une carte consulaire, et 200 dollars pour ceux qui n’en ont pas. On pouvait établir la Carte d’identité à 5 dollars et la carte consulaire à 10 dollars. Il fallait 3 photos d’identité pour le passeport, et deux photos d’identité pour la carte consulaire.

Mais combien de temps celui qui a rempli le formulaire pour faire établir son passeport peut-il attendre avant de recevoir son document ? « Il ne faut pas donner de faux espoir, » dira Mr Dabiré pour qui, il faut commencer à compter à partir d’un mois. « On fera en sorte à ce que le délai soit réduit, » a – t – il précisé avant d’ajouter qu’ils passeront aussi par des canaux tels que les associations et autres organisations pour donner l’information.

Ceux qui n’ont pas pu prendre le train en marche peuvent faire établir leur passeport dans le consulat à New York comme d’habitude.

 L’équipe est actuellement à Washington DC et l’opération est prévue pour durer deux semaines selon Mr Dabiré.

Il faudra rappeler que cette opération spéciale de renouvellement de passeports s’inscrit en droite ligne de la volonté du gouvernement à fournir des pièces de votation à la diaspora Burkinabè afin qu’elle puisse voter pour les élections de 2020.

Bazona Barnabé Bado et Moustapha Diaoune

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *