New York : 8 heures de prière sans interruption en faveur d’un Burkina Faso meurtri

L’organisation chrétienne « Women of Vision/ Women of Destiny » en partenariat avec l’organisation chrétienne « Watchmen Burkina Faso 24/7 Prayer Mountain, » a organisé  une séance de jeun et prière virtuelle pour le Burkina Faso qui fait actuellement  face à des attaques terroristes répétitives.  La prière qui a duré  huit (8) heures d’horloge a eu lieu le vendredi 25 juin 2021.

La prière fait suite à la dernière attaque terroriste perpétrée par des hommes armés qui ont tué  160 habitants du village de Solham , à  l’extrême nord  du Burkina Faso dans la zone dite « des trois frontières. » C’était un massacre sans précèdent depuis le début du terrorisme en 2015 au Burkina Faso.

Après donc l’attaque meurtrière de Solham , le Burkina Faso ne sait plus à quel saint se vouer. Le dernier espoir reste Dieu. C’est dans cette optique que des prières sont organisées ça et là en vue d’implorer la grâce divine. Et cette prière s’inscrit en droite ligne  dans cette dynamique.

« Si mon peuple sur qui est invoqué  mon nom s’humilie, prie et recherche ma face, s’il revient de ses mauvaises voies, moi, je l’écouterai des cieux, je lui pardonnerai son péché et je guérirai son pays» : 2 chroniques 7 : 14.

Les hommes et les femmes de Dieu qui ont fléchi genoux devant le Dieu Tout Puissant cette nuit-là  se sont entre autres basés sur ce passage biblique en levant les yeux et les mains au ciel en implorant Dieu par des prières de supplication tout en demandant sa grâce, sa miséricorde et son pardon en faveur du Burkina Faso et aussi des autres nations qui sont dans la ligne de mire des terroristes.  

Grâce à  la technologie, plus d’une quarantaine d’hommes et de femmes venus du Burkina Faso, du Tchad, du Cameroun, de Madagascar, de la Sera Leone , des Etats – Unis d’Amérique, et de la France se sont retrouvés  sur la toile, et tous d’un commun accord ont prié, loué , et adoré  Dieu au nom du Christ Jésus  comme s’ils étaient dans une chambre commune.

La prière qui a été dirigée depuis New York (USA) par Merveille Aicha Ouédraogo fondatrice de « Women of Vision/ Women of Destiny » a vu la participation de l’ambassadeur du Burkina Faso à  Washington D.C  Son Excellence Monsieur Seydou Kaboré, et du consul général du Burkina Faso à  New York Monsieur Alain Kompaoré.

Au total seize ( 16) pasteurs de toute dénominations confondues ont intervenus dans cette prière qui a commencé  à  20 h 00, heure de New York soit Minuit au Burkina Faso et qui a pris fin  à 4 h 00, heure de New York, soit à  8 h 00 heure du Burkina Faso. Donc 8 heures de prière sans interruption en faveur d’un Burkina Faso meurtri, d’un peuple endolori et endeuillé. 

« Je cherche parmi eux  un homme qui les protège  par une clôture, qui se tienne à la brèche devant moi en faveur du pays, afin qu’il ne soit pas détruit… » Ces hommes et ses femmes de Dieu se sont donc appropriés de cette parole biblique tiré du livre d’Ezéchiel, chapitre 22 versé  30.

Bazona Barnabé  Bado

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *