New York: Le CDP a organisé un barbecue au relent politique

 Le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) a organisé le dimanche 30 août 2020     un barbecue  à  New York dans le Bronx auquel plusieurs sympathisants venus des Etats voisins de New York ont pris part. Placé  sous le thème « Avec le CDP pour une renaissance au Burkina Faso » ce barbecue qui est le deuxième du genre après celui de l’année passée, s’est voulu  cette année, situation oblige, un peu plus politique.

« Les élections à venir sont un tournant décisif, » a declaré  Hamzah Ouédraogo, secrétaire général de la section CDP des Etats – Unis d’Amérique avant d’égrener les maux qui selon lui étranglent le Burkina Faso : «  La sécurité  va mal ; les travailleurs vivent mal ; l’education va mal. » Et d’ajouter : «  Voter Eddie Komboigo pour que le Burkina Faso retrouve sa stabilité d’antan. »  Pour Monsieur Ouédraogo, les chantiers qui sont entrain d’être  inaugurés  au Burkina Faso sont à mettre au compte  de l’ancien président Blaise Compaoré. «  Le Bilan du président Roch Kaboré viendra après 2020, » a – t – il dit.

Pour Prosper Kinda, secrétaire général de la sous section CDP New York, le CDP se porte bien aux USA. Pour lui, les clivages au niveau du CDP que ce soit au Burkina comme aux USA sont réels. Il dira que cela est propre à  tous les partis politiques. «  Les questions d’individus ne nous interessent pas ; le plus important c’est la survie du parti, »  a  – t – il expliqué.

Les deux secrétaires généraux se sont réjouis de la mobilisation qui selon eux a été  une réussite parfaite. Ils n’ont pas manqué de féliciter les deux secrétaires à l’organisation que sont Oscar Rouamba et Bissiri Ahmed respectivement secretaires à l’organisation de la sous –  section et de la section CDP.

Ils sont également revenus sur le code électoral au Burkina Faso. Pour Hamzah Ouédraogo, «  le code électoral a été conçu pour écarter le maximum des électeurs au niveau de la diaspora. » Mais cela n’empeche, il croit dure comme fer que le CDP qui est l’un des trois baobabs au Burkina Faso  en reprenant l’expression de Zéphirin Diabré, sortira vainqueur au soir des élections couplées du mois de Novembre prochain.

Et l’appel à l’endroit des militants est sans équivoque : « Je vous invite à travailler pour que le CDP puisse rayonner, » a declaré  Prosper Kinda.

Bazona Barnabé  Bado et Mustapha Diaoune

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *