New York : l’opposition Ivoirienne a manifesté devant le siège des Nations – Unies contre un 3ème mandat du président Ouattara

Une coalition de huit partis politiques de l’opposition ivoirienne des Etats – unis d’Amérique ont protesté  le mercredi 9 septembre 2020 devant le siège des Nations – Unies contre un troisième mandat du président Alassane Dramane Ouattara. Ils étaient tous présents : Les mouvements et partis politiques regroupés autour du GPS de Guillaume Kigbafori Soro, le PDCI d’Henri Konan Bédié, le FPI de Laurent Gbagbo, le COJEP de Blé Goudé et bien d’autres partis tels que l’UNG, l’AIRD, l’UDPCI, et le LIDER.

Ils se sont tous exprimés et ont dit non à un troisième mandat du président Ouattara. Ils ont déclaré qu’un troisième mandant pour le président Ouattara est une violation de la constitution ivoirienne qui selon eux,  n’autorise que deux mandats. Pour la Guêpe ( NDLR : Une star des media sociaux aussi engagée en politique et surnommée ainsi pour ses discours engagés), « Ouattara nous a demandé un mandat de 5 ans, nous lui avons accordé deux de 10 ans. S’il veut un troisième mandant c’est à Sindou ( NDLR : référence au lieu de naissance de Ouattara).

Elle a aussi déclaré que la Côte – d’Ivoire sous Ouattara est divisée du Nord au Sud, et de l’Est à l’Ouest et que le pays a besoin d’une stabilité.

Pour Monsieur Ismaël Cissé de l’Union des Soroistes ( UDS) USA,  le mouvement de protestation est à l’initiative de la galaxie Soroiste regroupée  autour des Générations et Peuples Solidaires ( GPS) le mouvement politique citoyen créé par Guillaume Soro et dont le délégué aux USA est Saibou Sidibe.

Nous vous proposons en intégralité leur déclaration.

MOTION DE PROTESTATION

 Au Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unis.

– Considérant que la Constitution du 16 Novembre 2016 de la République de Côte d’Ivoire consacre en son article 183 la continuité législative;

– Considérant que, l’article 55 de la même constitution réaffirme la limitation de mandats présidentiels à deux ;

-considérant que l’article 35 de la constitution de 2000 de la Côte d’Ivoire soutient la limitation de mandats présidentiels à deux, et que cette disposition étant reprise par l’article 55 de la constitution de 2016 comme précité;

-Considérant qu’en son article 43 le code électoral de 2000 actuellement en vigueur en Côte d’Ivoire stipule que “ le président de la république est élu pour cinq ans au suffrage universel direct, il n’est rééligible qu’une seule fois;

-Considérant que le 06 Août 2020, Monsieur Allassane Dramane Ouattara, a annoncé sa décision de briguer un troisième mandat en violation flagrante des dispositions constitutionnelles et législatives précitées;

– Considérant que cette déclaration de candidature a suscité des manifestations de contestations partout dans le pays et à l’extérieur;

– Considérant qu’au lieu que le Président de la République écoute cette désapprobation générale, et revienne sur sa décision il organise une répression sanglante des manifestants par à la fois des forces de l’ordre et des milices à sa solde;

-considérant que les répressions des manifestants par les milices encadrées par les forces de l’ordre ont occasionné de nombreuses pertes en vie humaine, de blessés graves et des dégâts matériels de grande envergure;

– Considérant que constatant son rejet par le peuple, Monsieur Allassane Dramane Ouattara empêche l’expression de la démocratie par l’interdiction des marches des ivoiriens opposés à la violation de la loi fondamentale mais autorise les activités de ses propres partisans;

– Considérant que ces décisions remettent en cause les libertés fondamentales, notamment celles de réunion et de manifestation et renforcent les injustices que nous avons toujours constatées depuis l’arrivée au pouvoir de Monsieur Allassane Dramane Ouattara;

– Considérant que contrairement à ce qu’il prétend, le président Allassane Dramane Ouattara est désavoué par le peuple de Côte d’Ivoire;

-Constatant le refus des tenants du pouvoir actuel de délivrer un passeport ordinaire au président Laurent Gbagbo alors qu’il a même droit à un passeport diplomatique de par son statut d’ancien Chef d‘État ;

-Considérant le retrait de façon illégale et arbitraire des noms du Président Laurent Gbagbo, du Premier Ministre Soro Guillaume et du Ministre Charles Blé Goudé de la liste électorale;

-Considérant les arrestations arbitraires des leaders des partis d’opposition et de la Société civile notamment madame Anne- Marie Bonifon responsable local du GPS et de Madame Edith Pulcherie Gbalet, Présidente de Alternative Côte d’Ivoire (ACI)et leurs collaborateurs;

– Nous ivoiriens, opposés à toutes ces violations des droits fondamentaux de l’homme et de la constitution de notre pays;

– Condamnons la décision de Monsieur Allassane Dramane Ouattara de briguer un troisième mandat présidentiel;

– Exigeons une enquête indépendante pour faire la lumière sur les crimes commis lors des manifestations d’opposition à la déclaration de candidature de Monsieur Allassane Dramane Ouattara;

-Exigeons la libération de tous les prisonniers politiques injustement incarcérés avant et après les différentes manifestations en dénonciation des violations des lois ivoiriennes;

– réclamons la réinscription des noms du président Laurent Gbagbo, du premier Ministre Guillaume Soro et du Ministre Charles Blé Goudé sur la liste électorale;

  -Demandons la réunion de toutes les conditions nécessaires pour la tenue d’une élection transparente, inclusive et apaisée comme l’exige les arrêts de la Cour Africaine des droits de l’homme et des peuples;

 Proclamons, qu’en tout état de cause, le peuple ivoirien qui ne se reconnait pas dans cette déclaration de candidature de Monsieur Allassane Dramane Ouattara et qui tient au respect de sa loi fondamentale et de la liberté d’expression se donnera les moyens de lutter pour faire de la Côte d’Ivoire un État de droit .

Fait à New York le 09 Septembre 2020

Pour le PDCI-RDA

Olivier Ngoran. Délégué général New York/New Jersey

-le FPI

Docteur Marcel Kragbé Représentant du FPI États Unis,

-le GPS.

Sidibe Saibou. Délégué GPS États Unis

Le COJEP

Sylla Yassin Représentant Cojep New York

L’UNG

Docteur Kpokou Nash Représentant   UNG États Unis

L’AIRD

Mathias Groguhet Représentant AIRD États Unis

L’UDPCI

Madame Fanta Diarrassouba Représentante UDPCI New York

Lider

Monsieur Anaki Brou Représentant LIDER États Unis

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *