Reconnaître les trois types d’amour

Découvrons les trois types d’amour avec Bérenger Ouédraogo.

L’être humain est fait pour aimer et sans amour, il ne peut pas vivre. Quand il se manifeste dans le don total de deux personnes dans leur complémentarité, l’amour ne peut pas être réduit aux émotions et aux sentiments ni encore moins, à sa seule expression sexuelle.

En Français, nous n’utilisons qu’un seul mot : amour. Toutefois, la langue Grecque nous donne trois mots différents qui sont trois types d’amour.

« Eros » ou amour-passion : C’est l’amour de désir, de libido, de recherche de plaisir, d’intérêt ou d’avantage personnel. Il concerne l’attirance physique. Freud dit que c’est l’équivalent de nos pulsions sexuelles. C’est lui qui nous permet de commencer une relation et trouve sa satisfaction dans l’acte sexuel. Ses manifestations sont entre autres : on aime la présence de l’autre, on passe du temps avec lui, sa beauté, sa voix et son toucher nous fascinent. Ne dit-on pas que l’amour rend aveugle ? Il n’est pas mauvais, mais il est insuffisant et trompeur pour que la relation dure.  En effet, on est replié sur soi. Le partenaire est vécu non comme un sujet, mais comme un objet chargé de nous combler. Ce qui est visé, c’est le bien de celui qui aime ; c’est l’amour charnel qui peut se flétrir avec le temps : il est sélectif et limité c’est-à-dire qu’il ne peut pas aimer tout le monde. C’est l’amour de l’autre pour soi-même.

« Philein » ou amour-partage : C’est un amour affectueux, fait d’émotion et de tendresse. Il peut avoir pour cible un objet ou une personne agréable. C’est l’amitié, la fraternité, la solidarité. On dit qu’il est humain et naturel entre les hommes et les femmes. On partage du temps ensemble et des biens et services, on se respecte, on s’entre-aide etc.  Dans cet amour, on a de la considération pour l’autre sans pour autant développer du fantasme pour lui. On le voit souvent entre des voisins du même building ou du même quartier qui cherchent à vivre la cohésion et la paix.

« Agapè » ou amour-désintéressé : Cet amour est inconditionnel et donne tout. Il recherche le bien de l’autre aimé et à qui on fait en effet du bien ; en exemple, je partage avec l’être aimé ma richesse intérieure et je peux même me sacrifier pour lui ; cet amour est universel et sans limite car il peut s’adresser à tous sans distinction. C’est aimer l’autre pour lui-même et pour son propre bien. On est tourné vers l’autre pour l’écouter, le comprendre et l’aider à grandir. C’est aimer comme Dieu nous aime, sans conditions.

Un auteur a dit ceci : « L’amour Eros et Philein sont nécessaires, mais aucun ne vous comblera autant que l’amour Agapê qui est un amour sincère et véritable. Bien que peu arrivent à le manifester naturellement, cet amour se trouve en nous. Nous devons simplement apprendre à le manifester pour aimer comme Dieu. L’amour Éros est plaisant mais insuffisant. L’amour Philein est utile mais très limité. L’amour Agapê est enfin le seul qui puisse nous satisfaire pleinement. »

Ainsi, il faut savoir naviguer entre les trois types d’amour pour créer l’harmonie et la durée du couple. Cela demande de la maturité.Haut du formulaire

Wendlassida A. Bérenger Ouédraogo

Certified Relationship Coach. Family Life and Chastity Educator.  Author

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *