Coopération Ouagadougou-Pékin :  Roch Marc Kaboré pour une solution chinoise

By : Wend-Tin Basile SAM

Le Président du Faso est en visite d’État à Beijing depuis ce jeudi 30 août 2018.  Accompagné d’une forte délégation ministérielle et de journalistes, Roch Marc Christian Kaboré prendra également part à Pékin, aux côtés des chefs d’Etat et de gouvernement africain, au 3ème Sommet du forum sur la coopération sino-africaine. Cette visite d’Etat du président du Faso fait suite à une invitation de son homologue chinois Xi Jinping. Une invitation qui parque la reprise des relations diplomatiques entre les deux pays le 26 mai dernier. Ouagadougou à travers cette visite du Président du Faso en Chine, tourne donc définitivement la page Taipei, pour désormais mettre l’accent sur l’axe Pékin-Ouagadougou. Les autorités burkinabè ont à profit ce voyage pour des visites d’entreprises et des signatures d’accord pour accélérer la mise en œuvre du programme présidentielle qui jusque-là patine. Dans un accord cadre général signé en Burkina et la Chine populaire, il... Read more

Carte Consulaire Burkinabè : une opposition trop présente au Burkina, et dans la presse, mais trop absente à l’étranger.

By : Bazona Barnabé Bado

Le débat politique au Burkina Faso dans ces derniers jours, qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive, et qui continuera sans nul doute de polariser toutes les attentions, c’est bien le vote des Burkinabè de l’étranger, avec comme pomme de discorde, la fameuse carte consulaire. L’opposition politique rejette le nouveau code électoral sur la carte consulaire et appelle à une mobilisation. Le gouvernement explique sans trop convaincre ceux d’en face. Les Burkinabè de l’étranger, oui la diaspora Burkinabè, puisque c’est d’elle qu’il s’agit. Alors qu’elle est devenue un bétail électoral, elle fait désormais la « une » de toute la presse non pas à l’étranger, mais au Burkina Faso, la mère patrie. Ce qui nous intéresse ici, ce n’est pas la validation ou la non validation de la carte consulaire mais la stratégie adoptée par l’opposition dans son ensemble hors des frontières du Burkina Faso. Elle est trop présente au... Read more

Pédophilie au Chili : le pape reconnaît de “graves erreurs”

By : Barnabé Bazona Bado

Dans une lettre aux 32 évêques chiliens diffusée mercredi, le pape François a reconnu avoir commis "de graves erreurs" d'appréciation de la situation au Chili. Le pape François a reconnu mercredi 11 avril avoir commis "de graves erreurs" d'appréciation de la situation au Chili, après avoir lu les conclusions d'une enquête sur des abus sexuels commis par le clergé. Dans une lettre aux évêques chiliens, diffusée mercredi soir par le Saint-Siège, le pape argentin indique aussi souhaiter les convoquer prochainement à Rome pour discuter des conclusions de l'enquête qu'il avait diligentée. 2.300 pages et 64 témoignages Le compte-rendu transmis au pape comprend 2.300 pages et les témoignages de 64 personnes, recueillis à New York et à Santiago du Chili. Au cours d'un voyage au Chili du 15 au 18 janvier, le pape avait défendu avec force l'évêque chilien Juan Barros, soupçonné d'avoir tu les crimes d'un vieux prêtre pédophile, se... Read more

Catalogne : Le candidat à la présidence reste en prison

By : Barnabé Bazona Bado

Madrid (Espagne) - La Cour suprême espagnole a maintenu jeudi en prison Jordi Sanchez, candidat indépendantiste à la présidence de la Catalogne, alors que le bras de fer se poursuit en Espagne et à l'étranger entre l'Etat espagnol et les séparatistes. "Le juge Pablo Llarena a refusé d'accorder le permis (de sortie) sollicité" par Jordi Sanchez, annonce la Cour dans un communiqué. Jordi Sanchez, ancien président de l'association indépendantiste Assemblée nationale catalane (ANC) placé en détention provisoire pour son rôle dans la tentative avortée de sécession d'octobre, s'était déjà porté candidat à la présidence en mars, et la Cour suprême avait refusé de le libérer. Élu député lors des élections régionales du 21 décembre, M. Sanchez a dans l'intervalle saisi le Comité des droits de l'homme des Nations unies en se plaignant d'une violation de ses droits politiques. Dans l'attente d'un examen approfondi, le comité a demandé le 23 mars... Read more

Sergueï Skripal : Le diagnostic de Londres confirmé

By : Barnabé Bazona Bado

L'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) confirme les conclusions britanniques sur l'utilisation d'un agent toxique de «grande pureté» pour empoisonner Sergueï Skripal et sa fille Ioulia. Moscou a averti qu'elle ne «croira pas sur parole» les conclusions de cette enquête. Correspondant à Londres L'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) confirme la thèse du gouvernement britannique sur l'empoisonnement de l'ex-espion russe Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia par un agent neurotoxique de «grande pureté». «Les résultats des analyses des échantillons environnementaux et biomédicaux des laboratoires désignés par l'OIAC confirment les résultats obtenus par le Royaume-Uni sur l'identité de la substance chimique toxique utilisée à Salisbury qui a gravement blessé trois personnes», affirme l'agence dans un communiqué rendu public jeudi, après avoir mené une série de tests dans quatre laboratoires indépendants. L'OIAC se garde de prononcer le terme «Novitchok», la classe d'agents innervants militaires développés en Union soviétique depuis... Read more

Paul Ryan, président de la Chambre des représentants, annonce sa retraite

By : Barnabé Bazona Bado

Paul Ryan, le président de la Chambre des représentants américaine, a déclaré mercredi qu'il ne sera pas candidat aux élections parlementaires de mi-mandat en novembre prochain. Lors d'une conférence de presse mercredi 11 avril, le président de la Chambre des représentants américaine, Paul Ryan, a annoncé qu'il prendra sa retraite politique en janvier, lorsque son mandat arrivera à échéance. Il ne se représentera pas aux élections parlementaires de novembre. Paul Ryan, 48 ans, est le président de la Chambre des représentants depuis octobre 2015. Ce qui fait de lui le leader de la majorité républicaine au Congrès. "Après plus de 20 ans à la Chambre, le président est fier de ce qui a été accompli et il souhaite consacrer plus de son temps" à sa famille, a annoncé son conseiller. Relations en dents de scie avec Donald Trump Il avait succédé à John Boehner avec réticence et n'avait jamais pleinement... Read more